Retour au forum Retour à l'accueil

Discussion

Savigny-en-Sancerre et Jars (Mars 2003)

Dominique FOREST (Aubigny sur Nère) nous a fait parvenir cette annonce :

Dans les registres de catholicité de deux chanoines réguliers de Saint-Augustin, prieurs-curés voisins de Savigny-en-Sancerre et Jars, au diocèse de Bourges, j’ai trouvé trois autres chanoines étrangers assurant baptêmes, mariages et enterrements : en 1712, un Le Tellier, chanoine régulier, à l’origine inconnue, puis un Philippe Louis Delaunoy, prêtre chanoine régulier de l’abbaye Saint-Jean des Vignes, de Soissons, en 1721-1724, un certain de Rouvroir, chanoine régulier de l’abbaye du Val-de-Mons, en Hainaut. J’ignore le pourquoi de leur présence en ces paroisses : l’amitié pour deux ecclésiastiques excellents ? Mais l’autre piste serait-elle un éloignement de leurs monastères ? Quel était alors le climat religieux régnant dans ces établissements ?

 

Retour au forum Retour à l'accueil

 

                                                                                                                                                               

© Société de Port-Royal 2001-2019

Informations et contact