Rions un peu...

 

"Jansénisme : On ne sait pas ce que c'est, mais il est chic d'en parler."

Gustave FLAUBERT

Dictionnaire des idées reçues.

 

"Vous n'allez pas l'appeler Blaise ?"

Louis de FUNES

Oscar.

 

Dans le monde des caves, on appelle ça, un « cas de conscience ». Nous, on dit : un « point d'honneur ».
Venantino VENANTINI

Les Tontons flingueurs

 

L'austérité janséniste n'exclut pas l'humour. N'hésitez pas à nous faire part de vos trouvailles qui égaieront le quotidien des chercheurs...

 

Dans un article du webzine Benzine consacré à la chanteuse Hollie Fullbrook, nous pouvons découvrir la notion de "précisité janséniste". Si, si !
Evoquant Molière dans Le Midi libre, le 16 décembre 2018, l'acteur Francis Huster nous apprenait incidemment que Racine avait été exilé par le roi à Port-Royal. Belle trouvaille historiographique !
Le clip de la chanson "Mona Lisa", par Lio, que l'on peut découvrir sur Youtube, laisse apparaître une religieuse de Port-Royal (avec de faux airs de Catherine de Sainte Suzanne de Champaigne). C'est au bout de 1 minute 37.
Merci à Didier Kreczman qui nous l'a signalé !
Le 29 mars, sur France Inter, Rebecca Manzoni qualifiait l'artiste Jack White de "janséniste du rock"....

Les journalistes de mode n'ont pas fini de nous réjouir. Dans un billet du 23 mars 2018 sur son blog de l'Express,  Guillaume Crouzet développait la notion un peu hermétique de "mood janséniste".

 


L'émission "A Musée Vous, A Musée Moi" sur Arte a consacré un épisode au fameux triple portrait de Richelieu par Philippe de Champaigne. Réjouissant !

 

Une danseuse janséniste

Dans une interview publiée par la revue en ligne Artistikrezo le 30 janvier 2018, la comédienne Anne Delbée se définissait comme "une janséniste qui danse". Image surprenante.

 

Un fromage Port-Royal...

Après le chocolat Port-Royal, après la bière Port-Royal, le Courrier Sud annonçait, le 20 janvier 2017, la naissance d'une gamme de fromages appelés Port-Royal...
On aurait pu s'interroger sur la prétendue frugalité janséniste mais il faut rappeler que le Courrier Sud est un journal canadien et que Port-Royal est aussi le nom d'une ville acadienne...

Cliquez pour agrandir

  On connaissait le goût de nos amis Japonais pour Blaise Pascal mais pas à ce point ! Voilà de quoi méditer en toute sérénité...    

 

Albane Pialoux nous a signalé cette référence assez inattendue aux jansénistes dans un article de Sophie Wahnich consacré au mouvement "Nuit debout", dans Libération du 12 mai 2016.
On appréciera la phrase : "Cette sacralité retrouvée de la vox populi vox dei propre aux jansénistes, ennemis s’il en était de l’absolutisme royal, témoigne, comme alors, d’un fait récurrent : les «vérités éternelles» ne s’expriment pas par la puissance ou le nombre, mais dans le courage de l’action parfois solitaire." 
L'aricle intégrale est en ligne.

 

Un hommage à Harry Potter ?

En feuilletant les pages des volumes de la bibliothèque, on trouve parfois quelques perles comme cette allusion à Griffondor, maison du jeune sorcier à l'école de Poudlard...
   

 

Le 1er avril 2016, nos lecteurs effarés apprenaient la publication d'un calendrier de la Bibliothèque de Port-Royal destiné à financer une capagne de restauration de livres anciens dans lequel les conservateurs avaient posé en maillot de bain. Ouf ! Ce n'était qu'un poisson. D'avril, bien entendu !

 

Inattendu : il existe un groupe de musique appelé "Innocent X". Après la musique des sphères, la musique des bulles ?

 

Transmis par Paulette Choné. Le 3 décembre 2015, l'édition de Nancy de l'Est républicain citait ainsi l'écrivain Mathias Enard pour annoncer une interview (dans l'espace réservé aux abonnés) :
"Daech ? Des pirates qui utilisent l’islam comme un outil de pouvoir, de domination, pour l’argent, le plaisir. On les voit en jansénistes de la foi.."
Mieux vaut en rire...

 

"Comment nos journaux auraient couvert le règne de Louis XIV". A l'occasion du tricentenaire de la mort du roi soleil, Slate.fr s'est livré à une fantaisie assez jubilatoire.

 

Le régime de Jansenius était à base de poisson...

Au risque de vous décevoir, nous vous annonçons que la publication de l'inédit de Jansenius, Mon régime minceur : Traité de la graisse et du libre arbitre, était un poisson d'avril. Nous resterons malheureusement dans le flou quant aux goûts gastronomiques de l'évêque d'Ypres. Quant au lien vers le bon de commande que nous vous indiquions, il pointait vers une photo du village d'Avril qui s'est malicieusement jumelé avec le village de Poissons, ce qui était un façon de révéler discrètement la supercherie.

En espérant que cette innocente plaisanterie aura égayé votre premier avril 2015...
  Jansenius : Traité de la graisse et du libre arbitre

 

Le 12 février 2015, l'hebdomadaire Valeurs actuelles comparait Alain Juppé à Antoine Arnauld en ces termes :
"Pourtant, soucieux comme Louis XIV et le pape Clément IX de préserver la “paix de l’Église” face au jansénisme, le nouveau président de l’UMP a tenté jusqu’au bout de trouver un arrangement pacifique. Alain Juppé, toujours droit dans ses bottes, mais surtout du pied gauche, ne craignait pas, au nom de ses nouvelles convictions, de brandir le spectre du schisme. Il y a du père Antoine Arnauld chez cet homme-là, austère et grave. Il ne faudrait pas qu’il termine comme lui à Bruxelles…"
Détail savoureux, on notera que le nom de famille du journaliste, bien au fait de l'histoire port-royaliste, est... Pascal !
http://www.valeursactuelles.com/le-ni-ni-en-debat-le-tss-comme-dogme-50650

 

Le 3 février 2015, la critique du film Jupiter : le Destin de l’Univers, dans Libération, détaillait le plan de communication du film selon lequel les effets spéciaux étaient censés reléguer George Lucas ou Steven Spielberg au rang de "petits joueurs et [...] cinéastes jansénistes" !...
On n'est pas très loin de Rohmer, finalement.

 

Même les meilleurs peuvent se tromper...

Dans Les Trois mousquetaires, au chapitre XXVI (la thèse d'Aramis), on retrouve Aramis en pleine conversation théologique avec un jésuite et un curé de village :
"Halte-là ! s'écria le jésuite, car cette thèse frise l'hérésie ; il y a une proposition presque semblable dans l'Augustinus de l'hérésiarque Jansénius, dont tôt ou tard le livre sera brûlé par les mains du bourreau. Prenez garde, mon jeune ami ; vous penchez vers les fausses doctrines, mon jeune ami ; vous vous perdrez !"
Le hic, c'est que l'intrigue se déroule pendant le siège de La Rochelle, soit en 1627-1628. L' "Augustinus", quant à lui, a été publié en 1640, deux ans après la mort de son auteur.
Plutôt que Les Trois mousquetaires, le roman aurait pu s'intituler Vingt ans avant...

 

Une société vend des mugs, des tasses ou des chopes à bière à l'effigie de Jansénius... Une idée de cadeau ?
http://www.zazzle.fr/cornelius_jansen_eveque_de_ypres_mugs-168509095645554821
   

 

Cliquez pour agrandir

  On trouve des allusions à notre ami Blaise un peu partout...
Voici un extrait de l'album de BD des Petits hommes Les Évadés (Soleil productions, 1991).
   

 

Le blog "Faire de la philo en slip" du site 9e art a consacré un billet au thème "Calvinistes, Luthériens et Jansénistes ". Il s'agit d'un curieux parallèle entre des héros de BD et des personnages clés du monde religieux des XVIe et XVIIe siècle. Au final, l'auteur connaît ses classiques et si l'article est un peu surréaliste, on n'a pas relevé d'énormité...
http://www.9emeart.fr/communaute/blog-post/news/comics/faire-de-la-philo-en-slip-8-calvinistes-lutheriens-et-jansenistes-2417

Cliquez pour agrandir

  L'article paru dans le supplément "Sortir" du Télérama du 16 juillet 2014, consacré à Port-Royal des Champs, méritait le détour. L'on y apprenait que Napoléon III avait construit l'oratoire-musée de Port-Royal des Champs en... 1890. 20 ans après Sedan et 17 ans après sa mort, Badinguet n'avait pas fini de surprendre et dérouter !
On peut également apprécier "Détruit en 1711 sur ordre de Louis XV"...

Post-scriptum : pour la plus grande joie des petits et des grands, cet article a été recyclé par l'hebdomadaire pour sa version en ligne datée de juillet 2015. Sans la moindre correction bien entendu...

 

Les spécialistes de l'abbé Grégoire apprécieront la bannière créée pour les 220 ans du CNAM...

 

Après la mode janséniste, les musiciens jansénistes, les hommes politiques jansénistes, les sportifs jansénistes (Si ! Si !), voici un film janséniste...
http://routedeslivres.blogspot.fr/2014/06/les-soeurs-quispe.html
   

 

Le 20 juin 2014, dans l'émission "L'invité des matins", sur France Culture, on pouvait apprendre que le groupe Joy Division pratiquait un "rock janséniste"...
   

Cliquez pour agrandir 

Cliquez pour agrandir

  On s'expose à des surprises sur Google Street View. Le résultat ci-contre apparaît lorsque l'on recherche la chapelle de Port-Royal de Paris...

L'émotion était au rendez-vous lorsque fut diffusée une interview du magazine Première dans laquelle l'acteur Daniel Craig annonçait le tournage du prochain James Bond, Casino Port-Royal (!) dans plusieurs lieux dont notre bibliothèque. Las ! L'interview était fausse et datée du... premier avril 2014 !

Que la rédaction de Première nous pardonne d'avoir ainsi détourné ce très digne organe.

 


Pour découvrir la fausse interview, cliquez sur l'image

Cliquez pour agrandir

  On trouve des perles à la bibliothèque. Un ouvrage du XIXe siècle a ainsi révélé une collection dont l'intitulé semble être, début 2014, curieusement d'actualité...

Dans Le Figaro du 13 novembre 2013, on apprenait que l'encadrement de l'équipe de France de football avait fait appel à Philippe de Champaigne pour motiver les joueurs après la défaite en Ukraine (2-0) en match de barrage pour la qualification à la coupe du monde : "D'ici mardi, une vanité de Philippe Champaigne devrait donc être placardée sur la porte de chaque joueur de l'équipe de France à Clairefontaine afin qu'ils abordent le match retour comme le dernier de leur carrière internationale : Memento Mori".

Quand on voit le résultat du match retour (3-0 pour la France), on se dit que cette technique de motivation a de l'avenir...

 

Vanité de Ph. de Champaigne. Image Wikimedia

Pauvre Blaise, mis à toutes les sauces !... Après le scandaleux canular du 1er avril 2013 (voir ci-dessous), voici que le pari de Pascal est utilisé pour une démonstation de marketing dans une rubrique financière : « Le Pari de Pascal et la migration SEPA».

 

L'annonce de la traduction des Pensées de Pascal en verlan par la Bibliothèque de Port-Royal associée au groupe musical "Passe ta B.A.C. !!!" a pu susciter un certain émoi... Qu'on se rassure : nous étions le 1er avril 2013.

Preuve, s'il en est, que le poisson est riche en phosphore...

 



Les Sépan 2 Zeblé

 

Blaise Pascal. Les Sépan 2 Zeblé. Traduction par le groupe "Passe ta B.A.C. !!!" et la Bibliothèque de Port-Royal. Paris : Les Nouvelles traductions francophones, 2013.

 

Décidément, le jansénisme inspire Alain Duhamel (voir ci-dessous). Dans un article paru le 4 juillet 2012 dans Libération, il qualifiait un rapport de la Cour des comptes de "janséniste", ajoutant cette précision : "avec Didier Migaud en Antoine Arnauld".

 

 

"Après avoir été soumise [sic] à une grammaire stylistique janséniste, les habituées des tapis rouges renouent aujourd’hui avec une esthétique 100% glamour, faisant la part belle aux traînes de princesses".

Il ne s'agit pas d'un article consacré à la grammaire de Port-Royal mais au festival de Cannes 2012 sur le site tendances-de-mode.com, grand contributeur de perles pour l'emploi hasardeux du terme "janséniste"...

 

 

D'aucuns se sont émus, réjouis, peut-être même indignés du classement AAA+ de la bibliothèque de Port-Royal par l'agence Standard & Poor's. La date de cette annonce avait son importance : nous étions le 1er avril 2012 et il s'agissait bien sûr d'un poisson...

 

 

L'emploi du terme "janséniste" à tord et à travers continue pour notre plus grand bonheur :

 

Sur le site culturedj.owni.fr, on pouvaitt ainsi trouver, dans une chronique datée du 25 septembre 2011, cette appréciation savoureuse (pour initiés) :

""Amateur de synthés pouêteux, de samples de pêts de nains et autres vocalises de chanteuses hollandaises autotunées, passe ton chemin. « We Love Hardcore » est une déclaration d’amour en noir et nuances de gris, une démonstration new-wave, un enthousiasme de moine-soldat. Quand le beau se déclame en variantes de disto râpeuse, le hardcore se fait janséniste. Le tout décliné à 170-180bpm."

Et sur le site Rue89, on trouvait le 28 septembre, un article de Renée Greusard intitulé "Le janséniste qui signe un énorme dico des films porno"... Bigre !

 

Insolite : le concours de meilleur ouvrier de France en boulangerie portait en 2011 sur Blaise Pascal et la pascaline...
On peut admirer en ligne certaines productions.
 

 

Les critiques de tous crins étaient particulièrement en verve en ce début d'année 2011 :

 

Mode : Le site tendances-de-mode.com, habitué de cette rubrique, s'est fendu de ce commentaire savoureux au sujet de la nouvelle collection de Raf Simmons : 

"Cela dit, une telle énergie chromatique ne pourrait survivre en terre fashion sans une sobriété quasi janséniste des volumes et des coupes."

 

Automobile : Une chronique auto peut être l'occasion de références de qualité comme en témoigne cette entrée en matière de Jacques Chevalier au sujet de la Peugeot 508 dans le Figaro du 18 janvier : "«Vérité en deçà des Pyrénées, erreur au-delà.» Blaise Pascal aurait pu enseigner le marketing aux constructeurs automobiles français, trop souvent convaincus de détenir la vérité."

 

Gastronomie : Toujours dans le Figaro, l'article consacré aux bistrots parisiens paru le 11 janvier est déjà un peu plus mystérieux : "Le chef Sven Chartier, passé par L'Arpège, maîtrise ce nouveau jansénisme culinaire."

 

Musique : La palme de l'hermétisme revient toutefois à Christian Losson qui, dans un billet consacré au groupe The Delano Orchestra, nous affirmait dans Libération du 5 janvier qu' "En marge et en paradoxes, The Delano Orchestra oscille entre «spatialisation» vocale et orchestration rivée dans la glaise. Il «chuchante» une forme de jansénisme rock."

Il semble que l'année du tricentenaire de la destruction de l'abbaye en inspire plus d'un...

 

boule-et-bill.jpg (127309 octets)

Boule, Bill et Blaise...

(Cliquez pour agrandir)

La mode (suite toujours)... Le site tendances-de-mode.com a encore frappé : 

"Ces mix and match entre jansénisme vestimentaire et détails audacieux donnent en effet naissance à des silhouettes d'une modernité rare, où l'amour de la mode prend le pas sur la rigueur ambiante."

On ne s'en lasse pas...

Certains critiques de cinéma sont fascinants par leur limpidité. Eric Loret s'est ainsi fendu de ce commentaire dans Libération en évoquant la disparition d'Arthur Penn : "Penn avait en effet choisi de remplacer le film de Chabrol qu’avaient indiqué les scénaristes par Ma nuit chez Maud afin de donner un sous-texte précis à la relation triangulaire de la Fugue, en particulier dans le thème du choix considéré d’un point de vue janséniste."

Quand le jansénisme rencontre l'hermétisme... 

Le quotidien d'une bibliothèque peut être parfois surprenant...

Publicité pour Mercedes

Le jansénisme peut être paré de vertus. C'est en tout cas ce que laisse entendre un collaborateur du ministre Eric Woerth dans Paris Match paru le 30 juin 2010 :

"A la différence de certains de ses prédécesseurs, plaide un proche du ministre, Woerth n’a jamais bloqué un contrôle fiscal. C’est quelqu’un de foncièrement honnête, austère, janséniste. Un des plus compétents du gouvernement, dont il serait dommage de se passer." 

On retrouve un peu la même thématique dans le billet de Riwal Ferry paru sur Rue89.com :

"Ce qui n'est pas le moins stupéfiant, dans cette affaire, c'est la ligne de défense adoptée par l'intéressé et ses chiens de garde : Eric Woerth est honnête, nous dit-on. Pas d'enrichissement personnel, s'empresse-t-on de préciser, Eric Woerth est un janséniste de la politique, jugulaire-jugulaire, d'ailleurs observez bien son visage d'expert-comptable gavé de fichiers Excel : imagineriez-vous cet homme parader au Fouquet's ou agitant une Rolex ?" 

Qui a dit que le jansénisme n'était pas au coeur de l'actualité ?

La mode (suite)... Après la "sexy attitude janséniste" (voir ci-dessous) évoquée sur le site tendances-de-mode.com, on a pu trouver cette appréciation dans un article consacré au "Brown bag de Proenzia Schouler" paru le 24 juin 2010 :

"Cela dit, la mode perdrait de son attrait si elle n'était pas en mesure d'offrir quelques alternatives spirituelles à cette morosité de façade. Certaines griffes s'amusent ainsi à singer les recommandations du FMI en multipliant les références facétieuses à la tentative d'éviction du bling-bling, leurs nouveaux "it" bags boudant design alambiqué, teintes m'as-tu-vu et détails clinquants au profit d'une allure faussement janséniste. Sans pour autant revoir leurs prix à la baisse..." 

Sur le même site, on trouve également cette mention (cette fois il s'agit de colliers) :

"Le code vestimentaire des soirées branchées et autres dîners en ville étant de moins en moins habillé, il était prévisible que les accessoires autrefois destinés à faire briller les femmes en société finiraient par se trouver une nouvelle manière d'exister. Ils sont ainsi devenus le parfait corollaire des tenues casual - pouvant parfois aller jusqu'au roots - et des ensembles minimalistes friands de détails choc susceptibles de faire twister leur dégaine janséniste."

Gérard Patourel, l'ancien trésorier de la Société des Amis de Port-Royal qui nous a quittés l'an dernier, a légué son fonds à la bibliothèque. Parmi les documents s'était glissée cette photo. 

 

Un camion provincial probablement...

Evoquer les perles du bac sur cette page est certes une solution de facilité mais nous ne résistons pas à citer celle-ci, citée par Le Figaro du 17 juin 2010 :

"[Blaise Pascal :] " un original : il est le seul à avoir gardé toutes ses pensées." 

Joli...

Voici un savoureux entrefilet du Canard enchaîné, ou comment solliciter Blaise Pascal à l'heure du débat sur les apéros géants... canard.JPG (1211816 octets)

 

 

 

 

(Transmis par Olivier Andurand)

 

 

Voici une annonce parue sur la page d'accueil de notre site :

"C’est un document exceptionnel qu’a découvert, à la Bibliothèque de Port-Royal, Mme Pescado Primo, professeur à l’Université de Salamanque. Ce manuscrit, glissé entre les pages d’un gros volume du fonds Le Paige, est le testament spirituel du Père B. Rochet, daté de 1740. Celui-ci y explique avoir entendu en confession le Sieur de *** [le nom n’est malheureusement pas précisé]. Décrit comme « un gentilhomme un peu faible d’esprit, issu d’une famille depuis longtemps amie du monastère » [Port-Royal], le Sieur de *** aurait avoué au Père B. Rochet, peu de temps avant de disparaître, être le responsable de la mort de Louis XIV. La crise de douleurs à la jambe, mal diagnostiquée comme sciatique par les médecins du roi et qui tourna en gangrène, trouverait son origine dans un empoisonnement au vert-de-gris. Le gentilhomme anonyme n’aurait pas visé le roi mais le Père Le Tellier, son confesseur jésuite, afin de se venger de la réception de la bulle Unigenitus. C’est par erreur que Louis XIV aurait absorbé le poison.

Mme Pescado Primo livre aujourd’hui le résultat de ses recherches dans la revue Cuadernos de Historia Moderna mais il est possible de visualiser le manuscrit numérisé en cliquant sur ce lien." 

La date de parution (1er avril) avait son importance...

Encore la mode ! Toujours la mode!

Dans un article intitulé "Le sac de Céline" (il ne s'agit pas de l'écrivain), le site tendances-de-mode.com a eu cette formule savoureuse :

"Alors que les 80's commençaient à sérieusement saturer les dressings et que leur extravagance était sur le point de se ringardiser, Phoebe Philo a pris le risque de proposer quelque chose de radicalement différent, en prônant un retour au calme hautement chic. Avec leur sexy attitude janséniste, ses deux premières collections chez Céline illustrèrent finalement ce que toutes appelaient de leurs voeux sans forcément parvenir à le formuler : une garde-robe intemporelle, racée et efficace" 

Au-delà de l'intéressante rhétorique, on retiendra la notion de "sexy attitude janséniste"...

...et toujours la musique !

Cette fois, c'est dans le quotidien Paris Normandie, dans un article du 24 mars 2010, consacré à la Pop au féminin, que l'on trouve ce commentaire :

" On situe Kyrie Kristmanson à mi-chemin entre Joni Mitchell et Karen Dalton, ses textes ayant été comparés à ceux de son illustre aîné Léonard Cohen. Elle est la dernière découverte du Label No Format, label qui se targue de n'avoir aucune limite esthétique dans le choix de ses poulains.

Profonde et un rien provocante selon des sources spécialisées, la musique de la jeune Canadienne serait inclassable et mutante. Sa recette ? Des chansons simplissimes et hypnotiques et des arrangements d'un jansénisme radical et foudroyants ! Voilà qui promet ! Son premier album, The Kyrie K Groove, auto produit alors qu'elle avait à peine 17 ans, lui a valu en 2007 le Prix de la meilleure Jeune Artiste au Canadian Folk Music Awards. Etudiante en musique médiévale (d'où peut-être le terme « jansénisme » ! ?) à l'Université Lumière à Lyon, elle travaille plus particulièrement sur la musique des troubadours féminins au Moyen Âge." 

L'idée de réaliser des arrangements d'un jansénisme radical est peut-être intéressante. Le rapport entre musique médiévale et jansénisme laisse, quant à lui, franchement songeur...

A l'occasion d'une réaction, sur le site AgoraVox, à la qualification de l'équipe de France de football au détriment de l'Irlande "grâce" à une main du joueur Thierry Henry (qui, pour l'occasion, a raté une bonne occasion de faire honneur à son pays, soit dit en passant), on a pu relever ce commentaire :

"Et si la FIFA, toute à ses calculs de boutiquier et à sa rigidité janséniste, se retranchait derrière un règlement inattaquable dans la lettre mais injustifiable dans l’esprit, il conviendrait alors aux deux fédérations irlandaise et française de convenir d’un lieu [...] pour s’affronter à la loyale et envoyer le vainqueur en Afrique du Sud..." 

De l'influence du jansénisme sur la notion de fair play. Un bien beau sujet d'étude ma foi !

Après avoir fait défiler ses mannequins à Port-Royal de Paris en 2003 (voir ci-dessous), le styliste Karl Lagerfeld n'a rien perdu de sa fascination pour Port-Royal. Dans le Figaro Magazine du 24 juillet 2009, il déclarait au journaliste Stéphane Bern :

"Mon vrai problème, c'est que je suis un puritain et un calviniste non religieux. Je suis un pisse- vinaigre par esprit de survie. Mon idéal, au fond, c'est mère Angélique de Port-Royal-des-Champs" 

Dans son éditorial du 29 mai 2009 paru dans le journal Sud-Ouest, Yves Harté s'est livré à cette analyse au sujet de Julien Coupat :

" À le lire, on croit retrouver les vieux écrits des situationnistes des années 60, leur mode de pensée et leur vision totalitaire et janséniste d'un monde à construire. Il n'est pas sûr que le peuple français ait très envie de rejoindre des lendemains aussi sévères" 

Bigre ! Souhaitons que la Bibliothèque de Port-Royal ne fasse pas l'objet d'une perquisition de la part de la brigade anti-terroriste !...

Dans son blog, la conseillère régionale Hélène Lipietz nous livre le texte qu'elle a rédigé résumant la la position du groupe des Verts concernant l'adhésion de la région au GIPC :

" La présente délibération nous invite, humbles conseillers- conseillères régionaux du XXIe siècle à égaler les Solitaires* et les belles amies de Port Royal*, dans la remise en état du site.

La constitution* de ce GIPC ne contient guère de motif de querelle* en espérant toutefois que la politique de la région ne soit pas réduite à un avatar de la politique du guichet* de Port Royal* .

En effet, le gallicanisme* cher aux messieurs de Port-Royal* est préservé par la prééminence de l’Etat, même si nous savons tous la différence fondamentale entre le droit et le fait *. Cette prééminence ne saurait obérer le libre arbitre de la Région *.

Parmi les 101 propositions* pour animer le projet, la 91e* sur la place des jésuites à Port-Royal, nous parait faire la part belle aux détracteurs du jansénisme et il est regrettable que les oratoriens* ne soient pas plus à l’honneur dans ce projet.

En outre, les Verts garderont un silence respectueux* sur l’éventualité de réouvrir une percée dans la forêt pour offrir une vision d’ensemble du site (p 33).

Il y aurait donc bien 5 propositions * à faire pour améliorer la nature constitutive de ce GIPC, mais les Verts vous feront la grâce* de cette querelle* et voteront l’approbation de ces statuts, sans faire de bulle*." 

On ne peut que souhaiter que les autres débats politiques concernant Port-Royal fassent preuve d'une érudition aussi réjouissante...

Il existe une mode janséniste ! N'allez pas croire que la tenue stricte et austère des modèles de Philippe de Champaigne revienne à la mode. C'est la nouvelle collection de Jil Sander et de son styliste Raf Simons qui a inspiré à Guillaume Crouzet ce commentaire paru sur le blog de l'Express le 19 janvier 2009 :

" Dessinée à l'extrême : telle est la première silhouette qui apparaît au bout du podium dans un manteau de velours ras. Le vêtement du jeune homme qui s'avance enserre son corps dans une découpe graphique qui n'a rien d'anatomique. Taille prise dans un invisible carcan, épaules  affirmées: on dirait deux "V" posés inversés l'un sur l'autre. Cette saison encore, le jansénisme textile a fait son nid chez Jil Sander. Pourquoi, une nouvelle fois, le public milanais offrira-t-il une ovation à son créateur? C'est que Raf Simons a le chic pour faire en sorte que cette austérité soit synonyme de spectacle et jamais d'ennui." 

Le jansénisme textile...

Le jansénisme inspire décidément les critiques musicaux, quelle que soit leur spécialité. Sur fluctuanet.net, Maxence Grugier s'est ainsi fendu de ce commentaire lors de la sortie du disque de musique électronique DFA presents Supersoul Recording :

" Quand la techno minimaliste, futuriste et janséniste de Plastikman et la transe numérique de Ricardo Villalobos rencontrent la musique cosmique allemande des 70’s et le son punk-funk primitif de LCD Soundsystem, vous obtenez une description assez fidèle de ce que propose ce DFA presents Supersoul Recordings." 

Les spécialistes du genre parviendront peut-être à suivre...

A l'occasion de la sortie de l'album Comme si de rien n'était de Carla Bruni-Sarkozy, le journaliste Bertrand Dicale, de Radio France Internationale, nous a fait part le 11 juillet 2008 de cette appréciation :

" [...] on retrouve le même sens de la mélodie américano-européenne, comme si chez elle le folk était fécondé par la valse, comme si la chanson française s’installait au feu de camp des pionniers à guitares. Et elle a toujours la même voix douce, rêche, un peu pliée (comme disent les techniciens), portée par un souffle effilé, élégant, curieusement aussi janséniste que suave." 

Voilà qui laisse songeur et nous conduit à nous demander à quoi aurait pu bien ressembler une voix jésuite...

A la suite de la victoire de Gaël Monfils sur l'Espagnol Ferrer en 1/4 de finale à Roland Garros, le journaliste Jacques Klopp s'est livré le 4 juin 2008 sur le site de France24, à ce commentaire surprenant 

"Apaisé, Monfils n'en est pas devenu un janséniste pour autant. Ses coupes de cheveux et la couleur de ses lentilles de contact continuent à changer régulièrement. Le fan de sports US et de musique sait encore animer les après-midi sur le Central. Seulement, ce n'est plus une fin en soi." 

Malheureusement, pour sa demi-finale contre Federrer, le Français ne fut pas touché par la grâce, efficace ou suffisante !

Dans la chronique de Gérard Carreyrou parue dans le numéro de France Soir du 1er avril (!) 2008, l'auteur se livre à cette description du Premier Ministre François Fillon

"Par nature, le chef du gouvernement était déjà plus art roman que gothique flamboyant et plus janséniste qu’exhibitionniste, mais son tempérament modeste était malmené par l’activisme présidentiel relayé par la cohorte de conseillers insatiables de plaisirs médiatiques." 

Si l'on se souvient qu'en son temps, Lionel Jospin avait lui aussi été qualifié de janséniste par Alain Duhamel (voir ci-dessous), on en arrive à se demander si Matignon n'est pas le nouveau Port-Royal des Champs...

Sur le site de l'Epicuvin, on apprend que le Château Pibarnon 1997 est "un vin janséniste à ouvrir dans 10 ans"

Un extrait (cité de mémoire) de la série "Plus belle la vie", diffusée chaque soir sur F3, le 31 mai 2007, à 20 heures 40. 

Révision de philo entre deux jeunes filles. L'une distraite : 

"Je pense à Arnaud. 

- Arnauld, le philosophe janséniste qui a inspiré Pascal ?

- Non, mon petit copain !"

(Transmis par Claudette Guillaume)

Dans la libre opinion d'Alain Duhamel parue dans le numéro du 30 août 2006 de Libération

"Lionel Jospin incarne l'inverse même : la démocratie janséniste, exigeante, rigoureuse." (Contrairement à Madame Royal, qui incarne pour sa part la "démocratie d'opinion", qui joue sur "la séduction médiatique"). 

(Transmis par Claudette Guillaume)

Dans Libération du 21 février 2006, c'est l'humoriste Philippe Val qui est décrit de la façon suivante :  

"Val apparaît d'un jansénisme anxieux qui jure avec le charisme à bacchantes d'un Cavanna..."

Décidément !

(Transmis par Claudette Guillaume)

Dans le Monde, en avril 2005, Meles Zenani, premier ministre de l'Ethiopie, est qualifié de "janséniste du développement".

(Transmis par Dominique Forest)

Défilé Chanel à Port-Royal de Paris !!! 

PARIS (AFP), le 09-07-2003

Presque quatre siècles après la fondation par Mère Angélique de l'abbaye de Port-Royal à Paris, Karl Lagerfeld pour Chanel a fait défiler mardi dans le cloître du "plus bel endroit de Paris", selon lui, ses fausses religieuses qui, sous des allures souvent strictes, portent des cuissardes-pantalons en cuir.

La haute couture de l'automne-hiver 2003/2004 de la maison Chanel sera résolument en noir et blanc, allusion aux religieuses oblige, mais avant tout longiligne avec ses "stilettos pants", des pantalons cuissardes d'une pièce en agneau. "C'est plus Matrix que Médiéval", a résumé avec humour Karl Lagerfeld à l'issue du défilé.

Steven L. Kaplan, dans son livre Le retour du bon pain, écrit page 78 : 

"Boulanger janséniste - trait de caractère approprié pour un artisan dont le fournil est à deux pas de l'ancien cimetière Saint-Médard -, Dominique Saibron, pour sauvegarder la pureté de ses arômes et de ses saveurs, impose à son meunier un cahier des charges draconien excluant tous genres d'additifs, d'adjuvants ou d'auxiliaires technologiques, y compris les amylases fongiques omniprésentes dans les farines".

(Transmis par Philippe Moulis)

La querelle entre jésuites et jansénistes va-t-elle s'étendre au rock ? Quand on sait qu'il existe un groupe de rock appelé "Les Jésuites"... Les jansénistes ont du retard à rattraper...

Cliquez pour agrandir

Vus en p. 10 du France Football n° 2915 bis du vendredi 22 février 2002, ces deux titres consécutifs :

"Saci ou l'éloge de la patience" et "Quesnel, un destin portugais". De là à penser que ce respectable hebdomadaire a pris le parti d'envoyer à ses lecteurs des messages subliminaux port-royalistes...

Transmise par Dominique et Marianne Hansen en octobre 2001, cette illustration tirée de Télérama du 15 août 2001 dont la légende laisse assez songeur. Après El Cordobes, voici El Jansenisto...

Toreador, prends gaaaaarde !

Cliquez pour agrandir

 

Retour à l'accueil

Retour à l'accueil

 

Dernière actualisation de la page : 13 mars 2019

                                                                                                                                                               

© Société de Port-Royal 2001-2019

Informations et contact